Qu'est-ce que la PAC ?

L’Union Européenne (UE) accompagne les agriculteurs à travers sa politique agricole commune (PAC).

Instituée dès la signature du traité de Rome en 1957, la PAC est à ce jour l’une des politiques communautaires les plus abouties.


Elle vise à assurer une stabilité des prix du marché et à améliorer les conditions de la production agricole en agissant sur les structures de production dans les États membres. 


Occistart est une action co-financée par la Commission Européénne.

Objectifs de la PAC

- Aider les agriculteurs à produire des aliments en quantité suffisante pour l’Europe  

- Garantir la sécurité des produits alimentaires (au moyen de la traçabilité, par exemple)

- Protéger les agriculteurs contre une volatilité excessive des prix et les crises du marché

- Aider les agriculteurs à investir pour moderniser leurs exploitations

- Soutenir la viabilité des communautés rurales, grâce à la diversification économique

- Contribuer à créer et maintenir des emplois dans l’industrie agroalimentaire

- Protéger l’environnement et le bien-être des animaux

 

Les partenaires de la PAC


Au niveau national, la PAC est essentiellement mise en œuvre par deux offices gouvernementaux rattachés au Ministère de l’Agriculture. Il s’agit de l’Agence de services et de paiement et France AgriMer. À cela s’ajoute le Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER) institué en 1999, comme instrument de financement prioritaire, consacré au développement rural.

 

Les avantages de la PAC


En tant qu’entrepreneurs agricoles, vous pouvez vous aussi tirer profit

des nombreux avantages qu’offre la PAC aux agriculteurs européens.

La PAC prévoit à ce titre des paiements directs visant à stabiliser les revenus agricoles d’un côté, et finance d’un autre côté les projets qui répondent à des besoins nationaux spécifiques, grâce aux programmes

de développement rural nationaux (ou régionaux).

 

Intéressé ?

Découvrez les conditions d'éligibilité

 

Investir dans des sociétés comporte des risques de perte en capital et d'illiquidité. Répartissez bien vos investissements et n'investissez que l'argent dont vous n'avez pas besoin immédiatement.