Accueil > > Bistrot/Epicerie "La Chazeire"
Don contre don

Bistrot/Epicerie "La Chazeire"

Terminée le 21/10/2015
1 710€ sur 2 000€
 

86%

28 soutiens
 

Depuis plus de 4 ans maintenant le village d'AIZAC vit sans commerce , et peu de repreneurs se sont manifestés, aucun n'ayant pu obtenir le feu vert des banques pour redémarrer le projet.

Ce petit bistrot/épicerie a été crée à l'initiative de Jeannette, installée à AIZAC, qui en a vu toute l'utilité pour son village et a pu mener à bien son projet de création d'entreprise en 2008. Elle a animée chaleureusement son échoppe jusqu'à fin 2010, date de cessation de son activité. Pendant son activité, elle réussi à mobiliser les villageois et touristes de passage autour de ses cafés, "ptits canons" et assiettes de bons produits de pays, ainsi que lors d'évènements de vie conviviaux (soirée contée,musicale,après-midi pétanque...)!

 

De notre côté, nous souhaitons reprendre en famille l'activité initiale, puis la développer.

 

A ce jour, nos démarches sont déjà très engagées mais nous venons d'essuyer des refus bancaires (dossier particulier, achat du lieu de résidence et du commerce  soumis à la preuve du futur bon fonctionnement de ce dernier...un peu délicat, jugé "trop fragile", "pas assez porteur"...)

 

Nous avons jusqu'à mi-Septembre pour réussir à convaincre une banque que le projet en vaut la peine (parceque nous, on en est convaincus!!!).

 

L'idée de proposer à nouveau pour le village un lieu de rencontre, d'échange et de pause gourmande, ainsi qu'un service de proximité nous semble importante et bien motivante!!! Tout cela se perd, et on gagnerait, nous semble-t-il, à revenir à "échelle humaine"  pour un  quotidien plus doux.

Voici donc ce que nous envisageons de mettre place : 

 

  Pour le démarrage:

 

  • Une Formule "Bistrot/Salon de thé gourmand" (démarche de labélisation "Bistrot de pays"), du bon à boire et à manger , pour les becs sucrés et/ou salés !

 

  • Epicerie (produits locaux et de dépannage). Pour les produits locaux, nous ferions appel à la Fromagerie Joffre à Burzet, pour de bons picodons, des caillettes, des godiveaux et de la viande sur commande ;sources locales pour l'eau gazeuse(Reine des basaltes et/ou source d'Aizac puisqu'elle reprend), Bourganel puis micro-brasseries du cru par la suite, Monsieur COURT pour de bon jus de fruits en reconversion...

 

 

  • Dépôt de pain ( Boulangerie Poivre sur Antraigues et  "Petite Boulange " de Bise, pour de bons pains à l'ancienne ou bio)

 

 

  • Dépôt de journaux (Le Dauphiné)

 

 

  • Point "Poste"

 

 

 

  • Point Internet ,Fax et Photocopie du village

 

 

 

  • Relais colis

 

 

  • Organisation de journées et de soirées conviviales (musicales, gourmandes, astronomiques, ludiques...)

 

 

  • Travail en collaboration avec les hébergements touristiques locaux (Gîte "Le Volcan d'Aizac"par exemple)

 

 

        Puis par la suite :

 

  • Développement d'une restauration type "table d'hôte" , avec possibilité de consommation à emporter +/- livraison

 

  • Développement d'une cave à bières

 

 

  • Réalisation d'une terrasse pour accueillir la clientèle en extérieur

 

 

  • Mise en place de Baby-foot et Billard (pour réunir les générations!?)

 

 

  • Coin Bibliothèque et Ludothèque à l'échelle du village

 

 

  • Possibilité de privatiser le lieu pour des évènements privés ou professionnels

 

 

  • A plus long terme,réalisation de chambres d'hôtes atypiques type roulottes,cabanes...

 

 

Ce ne sont pas les idées qui manquent tant ce lieu a de potentiel !!

 

Nous envisagions une ré-ouverture du commerce pour début 2016 , mais au vu de l'évolution du dossier , nous ne pouvons à ce jour préciser réellement , des démarches au niveau financement , montage de l'entreprise... restant en suspens tant que nous n'avons pas de réponse positive de la part des banques.

 

Nous nous tournons ainsi aujourd'hui vers un appel à financement participatif pour consolider notre projet, financièrement parlant bien entendu, mais aussi pour mettre en avant le soutien que bien d'entre-vous nous témoignent depuis le début de ce projet (MERCI!!!) :

 

Les habitants d'Aizac se sont mobilisés pour répondre au questionnaire que nous avions diffusé afin d'évaluer leurs souhaits quant à la reprise ou-non du commerce et des services qu'il pourrait proposer. Vos encouragement nous ont mis du baume au cœur pour poursuivre. 

 

Jeannette nous a accompagnés patiemment en nous communiquant un maximum d'informations pour élaborer le projet. 

 

Monsieur le Maire, nous a adressé à des personnes ressources (sur la plateforme d'initiative locale d'Ardèche Méridionale par exemple, ou la CCI...) et nous a accompagné de façon pratique pour la distribution du questionnaire et des flyers d'infos quant au financement participatif. 

 

Le courtier en crédit qui se bat avec nous parceque lui aussi y croit.

 

Nos proches (amis et famille) nous suivent de près (et sans certains ,qui se reconnaitront , le projet n'aurait jamais pu démarrer faute d'information ou encore faute de "nounous" au pied levé pour nos loustics !!!)!

 

Tout ça pour dire que si vous ne souhaitez pas ou ne pouvez pas participer financièrement au projet , il vous est toutefois possible de vous manifester par un petit mot à notre intention ou en relayant l'information autour de vous !

 

En effet le principe du financement participatif en "Don pour Don" est de réunir une somme donnée (2000 euros dans le cas présent) dans un laps de temps donné (2 mois). Si l'objectif n'est pas atteint, les participations proposées sont intégralement restituées aux personnes qui ont soutenu le projet : c'est le principe du "tout ou rien".

 

Un grand Merci pour votre attention et votre curiosité à notre égard si vous êtes en train de lire ses lignes!!!

 

En souhaitant pouvoir vous rencontrer prochainement pour partager un bon moment ou simplement vous remercier de vive voix en vous remettant votre "contrepartie"  à la Chazeire!!!

BONNE CONTINUATION !!!

 

 

 

QUI SOMMES NOUS ???

Une famille Franco-Polonaise aux racines très mélangées , ancrées dans la culture du "bien manger partagé" et  la vie rurale. 

 

  • Damian , 34 ans, Polonais pure souche à l'accent chantant, boulanger de formation puis exerçant diverses professions en France (pisciniste depuis 5 ans),expert en Vodka et alcools divers! S'il fait froid et morose dehors , chaleur dans les cœurs ,l'assiette (et les verres...!) assurée !

 

  • Séverine, 37 ans, issue d'une famille aux origines mêlées (Drôme, Alsace , Pyrénées, Italie ... le tout mis à la sauce pied-noire puis Provençale! Autant dire qu'elle est "tombée dans la marmite" étant petite! Terroirs et saveurs  mélangés, convivialité et  proximité!). Petite main pendant des années dans le secteur de la restauration, infirmière depuis 15 ans.

 

  • Tymon, 3 ans de gourmandise , mini- marmiton curieux de tout!

 

  • Lili, 6 mois , petite pomme tout sourire

 

 

POURQUOI "LA CHAZEIRE"?

 

 

Voilà plus d'un an que nous sommes en démarches pour nous installer à AIZAC (étant du côté d'Avignon actuellement).

Nous aspirons depuis un moment à retrouver  une vie de village .

Ayant tous 2 grandis dans des lieux plein de nature  et à "échelle Humaine" , nous souhaitions voir nos enfants évoluer dans un environnement peu "bitumé, où les poulets  peuvent encore vous réveiller de bon matin et ne sont pas silencieusement cellophanés sur un étalage et où l'on peut dire un grand "Bonjour" aux gens que l'on croise sans craindre que ceux-ci ne défaillent d'angoisse ou ne s'esquivent au pas de course le regard noir et de biais. 

 

Par ailleurs , nous nous demandions (trentaine oblige), comment organiser la suite de notre vie professionnelle , en conciliant nos aspirations peu exploitées jusque là (projet de tenir un bistrot pour l'un ; rapprochement des fourneaux et/ou du milieu artisanal pour l'autre).

 

Et , cerise sur le gâteau , nous étions en démarche afin de pouvoir proposer des solutions de "rapprochement" à nos parents respectifs pour les années à venir.

 

La réflexion  pour amorcer ce virage , familialement et professionnellement parlant était assez intense!

 

Plusieurs de nos  amis vivent désormais une vie Ardéchoise. Certains de nos proches, habitants du hameau jouxtant le Coulet à Aizac,nous ont fait part de l'existence de la "Chazeire" et du manque de repreneurs suite à la cessation d'activité il y a plus de 4  ans...(MERCI!!!)

 

Quelques jours à mariner, et le début du projet voyait le jour!

 

Premier contact avec Jeannette qui y a été la première "bistrotière/épicière"(elle a crée l'établissement en 2008 et l'a fait vivre chaleureusement durant 3 belles années), questions multiples, démarches multiples ,re-questions multiples (réponses en masse des gens du village !MERCI aussi!) rencontres ,travail avec la CCI... re-rencontres...puis banques, notaire et encore banques!

...et attente interminable!!!

 

Après réalisation du prévisionnel avec la CCI d'Aubenas , nos besoins de départ s'estiment à environ  12.000 euros (Travaux ,communication, achat de matériel professionnel, achat de stock pour le bistrot et l'épicerie)

 

Nous avons peu d'apports et ces derniers servent à financer l'achat de la bâtisse qui héberge le commerce.

 

Le montage du projet professionnel repose donc sur divers financements "extérieurs" type prêt ADIE, prêt d'honneur ,subvention IDECLIC et financement participatif.

 

Cela va sans dire que moins nous aurons à emprunter , plus nous serons "solides" pour le démarrage réel et aux yeux des banquiers qui statuent actuellement sur notre demande de prêt pour l'achat global de la bâtisse!

 

Notre demande de base concernant le financement participatif s'élève donc à 2000 euros : cette somme nous permettrait de réaliser les travaux de rénovation de l'accès au commerce ainsi que l'achat de divers ustensiles.

 

Si toutefois ce pallier était atteint et dépassé, 1900 euros de plus nous permettraient de financer les achats en électroménager encore manquants (congélateur pour l'épicerie,four micro-onde/ grill...)

 

Puis 1900 euros complémentaires  financeraient l'achat de mobilier et de matériel divers (chaises et tables complémentaires , ustensiles et emballages , hygiène et sécurité des locaux...) permettant la fin de l'installation dans les lieux.

 

Puis viennent  1900 euros d'achats de boissons en tous genres et 2500 euros d'achats pour fournir les étals de l'épicerie.

 

Enfin, 800 euros de frais de communication restent à financer ( ainsi que peut-être environ 1000 euros  de raccordement au système d'eau du village)

 

Voilà les grandes lignes!!!

 

 

 

 

Actualités

  • pierre

    La Tête à tête

    Pierre.C, il y a 1139j
  • dominique

    La Grignote

    Dominique.P, il y a 1151j
  • marjorie

    La Grignote

    Marjorie.P, il y a 1163j
  • stephane

    La Grignote

    Stephane.P, il y a 1169j
  • camille

    La Locavore

    Camille.C, il y a 1173j
  • francoise

    La Fiesta Ardéchoise

    Francoise.G, il y a 1175j
  • Frederic

    La Locavore

    Frederic.S, il y a 1175j
  • Lisa

    La VIP de chez nous

    Lisa.D, il y a 1176j
  • Annie

    2x La Bistrot de Pays

    Annie.L, il y a 1177j
  • frédéric

    La Fiesta Ardéchoise

    Frédéric.R, il y a 1177j

Echanges

Vous devez vous connecter pour réagir dans la discussion
Le porteur de projet n'a pas encore rempli la FAQ
Séverine.K

Tudigo accompagne et soutient ce projet !

Objectif de collecte

  • Premier objectif : 2 000 €

    Premier objectif : Atteint

Les contreparties

La Gourmande
Un café , un thé ( une tisane) ou un chocolat bien gourmand! ! 
A récupérer sur place
 
La Tête à tête

2 consommations offertes lors d'un passage à la Chazeire pour un tête à tête amical, familial , amoureux ... ou avec votre patron
A récupérer sur place
 
L'Ardoise
Une petite citation avec votre nom sur une Ardoise qui viendra égayer notre bistrot et vous garder un peu auprès de nous dans notre activité!!!
A récupérer sur place
 
La Grignote

Une consommation à votre goût  (dégustation de notre vodka spéciale Polonaise avec le patron ou ptit cocktail sans alcool maison par exemple) avec son grignotage gourmand de locavore !
A récupérer sur place
 
La Boulange
Un abonnement de 2 mois à la boulangerie (une baguette quotidienne)!
A récupérer sur place
 
La Bistrot de Pays
Une consommation à votre goût et pour l'accompagner une grande assiette dégustation à composer selon votre envie avec les produits du cru employés dans les diverses assiettes proposées à la carte...c'est vous le chef!
A récupérer sur place
 
La Locavore
Un assortiment de produits locaux/régionnaux à choisir dans notre épicerie pour se régaler à la maison!
A récupérer sur place
 
La Fiesta Ardéchoise
Une soirée de consommation offerte pour une personne avec conseils d'amateur attentionné du patron!
A récupérer sur place
 
La Ré Créative
Choix du thème et du nom d'une journée ou d'une soirée organisée à la Chazeire ensuite par nos soins, par anticipation : c'est comme à Noel, il vaut mieux s'y prendre un peu à l'avance pour que ça roule. Et si vous avez le désir de  participer à l'organisation de cette soirée, c'est bien  volontiers. Consommations comprises pour une personne lors de ce moment convivial !
A récupérer sur place
 
La VIP de chez nous
Privatisation du bistrot pour une soirée pour l'évènement de votre choix (retrouvailles en famille , anniversaire,apéro entre amis,soirée d'affaires,soirée foot entre gars...!) et consommations offertes pour la soirée pour une personne .
A récupérer sur place
 
Investir dans des sociétés comporte des risques de perte en capital et d'illiquidité. Répartissez bien vos investissements et n'investissez que l'argent dont vous n'avez pas besoin immédiatement.